Votre santé n’est elle pas ce que vous avez de plus précieux ?
Mieux vaut donc la préserver.

La conception du barbecue Verticook® vise avant tout une cuisson des aliments qui soit saine est respectueuse de votre santé.

Les barbecues traditionnels, bien que très populaires, peuvent présenter certains risques pour la santé en raison du mode de cuisson horizontale qu’ils mettent en œuvre. En effet, dans ce type de barbecue, la source de chaleur est localisée directement sous les aliments. Lorsque la température augmente durant la cuisson, les matières grasses contenues dans les aliments se liquéfient et s’écoulent sur la source de chaleur située juste en dessous. Il est très difficile d’empêcher ces matières grasses de s’embraser spontanément, surtout si la source de chaleur est constituée de braises incandescentes. Qui n’a pas déjà été confronté à l’apparition de flammes et/ou de fumées en utilisant un barbecue à cuisson horizontale?

Il est connu que l’embrasement des graisses génère des substances cancérigènes dénommées PAH (1)  qui se retrouvent finalement dans les aliments consommés. La teneur en PAH peut d’ailleurs y être mesurée (2, 3).

La cuisson des aliments avec un barbecue traditionnel (cuisson horizontale) n’est donc pas toujours très respectueuse de votre santé !

La cuisson verticale l’est par contre beaucoup plus ! En effet, les graisses ne s’écoulent jamais sur les braises incandescentes et ne risquent donc pas de générer de substances cancérigènes. Ceci a été mis en évidence par des études scientifiques (2, 3) qui démontrent que le taux de PAH (1) mesuré dans les aliments cuits avec un barbecue vertical est de 10 à 30 fois plus faible qu’avec un barbecue horizontal.

Regardez la vidéo de l’émission « Tout s’explique » de RTL-TVI avec le professeur cancérologue Vincent Castronovo: Barbecue: bon ou mauvais pour la santé ? Le barbecue vertical Verticook y est présenté comme le « Barbecue Antoine ».  Attention : cette vidéo n’est toutefois disponible que pour les internautes belges.

Lisez aussi l’article d’Henri Joyeux intitulé « Barbecue : Pourquoi il va falloir changer vos habitudes !». Il est très instructif. Consultez également les autres références données ci-dessous (4 – 6).

 

Pour les achats, rendez vous sur la page « SHOP »

  1. PAH signifie : Hydrocarbures aromatiques polycycliques, comme par exemple le benzopyrène.
  2. Etude menée par un institut Suédois (Institutet för Livsmedel och Bioteknik AB) et publiée par Testfakta qui compare les taux de PAH dans des aliments cuits avec des barbecues à cuisson horizontale et verticale. Cliquez ici pour un résumé.
  3. Saint-Aubert, B. Cooper, J. F., Astre, C., Spiliotis, J., and Joyeux, H. Evaluation of the induction of polycyclic aromatic hydrocarbons (PAH) by cooking on two geometrically different types of barbecue. Journal of Food Composition and Analysis, 1992, Volume 5, page 257-263
  4. Dyremark, A., Westerholm, R., Övervik, E and Gustavsson, J. Polycyclic aromatic hydrocarbon (PAH) emissions from charcoal grilling. Atmospheric environment, Volume 29, issue 13, July 1995, Pages 1553-1558
  5. Chemical hazard evaluation polycyclic aromatic hydrocarbons in barbecued meat. July 2004. Food and Environmental Hygiene Department. The Government of the Hong Kong Special Administrative Region.
  6. Barbecues. Juin 2009, Tests Achats, 532, Pages 12 – 17
TOP